Actualité du port

PIRIOU construit un remorqueur de 16,50 m pour la Société Coopérative des Lamaneurs des Ports de BREST-ROSCOFF

mercredi 3 février 2021

La société PIRIOU, basée à Concarneau, a annoncé dans un communiqué de presse du 2 février 2021, que la Société Coopérative des Lamaneurs des Ports de BREST-ROSCOFF lui avait confié la construction d’un remorqueur portuaire pour une livraison prévue en août 2021. La conception de ce remorqueur a été adaptée pour répondre aux demandes spécifiques de l’armateur. Il est destiné à effectuer des opérations de remorquage portuaire par l’arrière et à couple, des opérations de poussage et des opérations de remorquage hauturier par l’arrière.

 

Ce remorqueur d’une longueur de 16,50 m et de 15 tonnes de traction sera équipé d’un moteur nouvelle génération qui répond à la norme IMO III et aura comme port d’attache Concarneau.

 

Pour lire le communiqué de presse de la société PIRIOU : https://www.piriou.com/piriou-construit-un-remorqueur-de-1650-m-pour-la-societe-cooperative-des-lamaneurs-des-ports-de-brest-roscoff/

SABELLA reprend les actifs liés à l’énergie hydrolienne de GE Renewable Energy, qui devient un partenaire

mardi 2 février 2021

La société SABELLA, basée à Quimper, reprend les activités hydroliennes de GE Renewable Energy suite aux termes d’un accord signé le 18 janvier 2021. Ces actifs rassemblent tous les concepts d’énergie marémotrice développés par GE Renewable Energy depuis 2003, y compris les actifs hérités par acquisitions (TGL, Rolls Royce et Alstom), ainsi que la marque déposée OCEADE. La technologie se compose des turbines marémotrices DG III, DG IV et DG IV.1, qui ont été mises en service et ont produit 1,6 GWh. La turbine marémotrice DG IV.1 intègre également plusieurs innovations technologiques.

Dans le même temps, GE Renewable Energy va prendre 15 % du capital de SABELLA et devenir membre du conseil d’administration. GE Renewable Energy valorise ainsi 13 ans d’investissement et de travail dans une activité de haute technologie. GE Renewable Energy prévoit que cet investissement contribuera au développement de l’une des sources d’énergie marine renouvelable les plus prometteuse.

Pour lire le communiqué de presse de la société SABELLA

https://mailchi.mp/22fbcc4e6991/sabella-takes-over-tidal-assets-ge

 

La CCI Métropolitaine Bretagne Ouest vous propose la revue Vigie Mer n°145

lundi 1 février 2021

La CCI métropolitaine Bretagne Ouest vous propose Vigie Mer, revue de presse économique, bimensuelle, sur les activités liées à la mer en Bretagne : sécurité et sûreté maritimes, naval et nautisme, ressources énergétiques marines, ressources biologiques marines, biotechnologies marines, environnement et aménagement du littoral, ports, infrastructures et transports maritimes.

Pour lire Vigie Mer N°145 qui porte sur l'actualité du 16 au 20 décembre, https://www.bretagne-ouest.cci.bzh/economie-et-territoires/revues-de-presse/vigie-mer

Brexit : BCI accompagne les entreprises bretonnes

mercredi 16 décembre 2020

Le 31 décembre 2020, le Royaume-Uni quittera définitivement le marché unique européen et l’union douanière. Deal ou No deal ? Quelle que soit l’issue des négociations, Bretagne Commerce International (BCI) diffuse les informations utiles aux entreprises bretonnes ayant une activité import/export avec le Royaume-Uni : https://www.bretagne-economique.com/actualites/brexit-bretagne-commerce-international-la-disposition-des-entreprises-de-la-region-des-le

 

De même et en suivant le lien ci-dessous, vous trouverez les dernières informations diffusées par la Direction générale des douanes et droits indirects (DGDDI) à ce sujet :

- la dernière mise à jour du guide douanier de préparation au Brexit (11 décembre)

- les notes aux opérateurs disponibles

https://www.douane.gouv.fr/le-brexit-cest-le-1er-janvier-2021-entreprises-preparez-vous-des-maintenant

Blue Ports au Parlement Européen

mercredi 16 décembre 2020

Le 10 décembre dernier s’est tenue une session de travail entre l’intergroupe SEArica du Parlement Européen, les services de la commission européenne (DG Mare et DG Move), l’agence Européenne de sécurité maritime (EMSA) et les partenaires du projet « Blue Ports » dont la CCIMBO est coordinatrice.

 

Cette session d’échange était intitulée «La gestion des effluents des navires dans le cadre du Green Deal» . Elle était organisée par SEArica avec le support de la CCIMBO et de la Conférence des régions périphériques maritimes (CRPM). La discussion a été animée par Pierre Karleskind vice-président de SEArica. Les échanges très constructifs tout au long de la session ont été très appréciés par les participants. Le travail doit se poursuivre sur les trois principaux thèmes abordés : la gestion des eaux de ballast, le traitement des effluents MARPOL et le suivi de la qualité de l’eau en milieu portuaire.

 

Pour avoir accès à la dernière newsletter du projet Blue Ports, cliquer sur ce lien

 

Pour mémoire, le projet Européen "Blue Ports" a été sélectionné par le programme Interreg Atlantique en mai 2017. Il vise à mobiliser la communauté maritime pour concevoir, conjointement; des services portuaires attractifs pour la réception des effluents des navires, y compris des eaux de ballast.

Une première en France : la déconstruction simultanée en cale sèche de 2 sous-marins.

lundi 16 novembre 2020

Remorqués depuis la Base Navale de Brest, deux des trois sous-marins de type Agosta sont entrés en Forme de radoub n°1. Un dernier voyage avant une longue déconstruction réalisée par la société NAVALEO. Plus de 1 000 tonnes d'acier et de matériaux, après avoir été triées et recyclées, seront ensuite expédiées depuis le port de Brest pour valorisation dans des fonderies françaises.

 

 

 

Communiqué de l'Union des Ports de France

vendredi 13 novembre 2020

L’ensemble des ports français ont mis en place une organisation de poursuite de leurs activités permettant aux acteurs de la chaîne logistique de continuer les leurs.

En cette nouvelle période de confinement, les exploitants de port français et les opérateurs de services portuaires sont entièrement mobilisés pour accompagner leurs clients et garantissent un fonctionnement optimal de l’ensemble de leurs services.

Pour lire le communiqué de presse, cliquer sur le lien

Nous restons à votre disposition pour tout complément d’information.

La CCI Métropolitaine Bretagne Ouest vous propose la revue Vigie Mer n°140

jeudi 12 novembre 2020

La CCI métropolitaine Bretagne Ouest vous propose Vigie Mer, revue de presse économique, bi-mensuelle, sur les activités liées à la mer en Bretagne : sécurité et sûreté maritimes, naval et nautisme, ressources énergétiques marines, ressources biologiques marines, biotechnologies marines, environnement et aménagement du littoral, ports, infrastructures et transports maritimes.
 

Pour lire Vigie Mer N°140 qui porte sur l'actualité du 1er au 15 octobre,  https://www.bretagne-ouest.cci.bzh/economie-et-territoires/revues-de-presse/vigie-mer

Election du Président de l’Union des Ports de France.

mardi 10 novembre 2020

Jean-Pierre Chalus, Président du Directoire du Grand Port Maritime de La Guadeloupe a été élu à l’unanimité lors du Conseil d’administration du 05 novembre 2020 à la Présidence de l’Union des Ports de France (UPF). Il est accompagné dans sa mission par deux Vice-Présidents, Mériadec Le Mouillour, Directeur général de la CCI métropolitaine Bretagne Ouest et Stéphane Raison, Président du Directoire du Grand Port Maritime de Dunkerque.

Fondée en 1917, l'Union des Ports de France (UPF) est l’association professionnelle représentant les exploitants de ports français. Elle rassemble ainsi 46 membres actifs qui regroupent les établissements gestionnaires de ports français de commerce et de pêche ainsi qu’un certain nombre de criées situés en métropole et dans les départements et territoires d’outre-mer : grands ports maritimes, ports autonomes, chambres de commerce et d’industrie, sociétés d’économie mixte et sociétés d’exploitation portuaires.

 

Pour lire l’intégralité du communiqué de presse de l’UPF, cliquer sur le lien

Découvrir le monde - Disponible le 9 octobre en librairie

mercredi 7 octobre 2020

L’ouvrage collectif Découvrir le monde. Brest, port d’explorateurs, sera disponible en librairie le 9 octobre. Réalisé sous la direction de Michel Morvan, président de l’Institut Français de la Mer - Bretagne occidentale, ce livre retrace en images trois siècles d’expéditions majeures entreprises depuis Brest, port d'explorateurs et siège, depuis Louis XV, de l'illustre Académie de Marine.   

En savoir + Découvrir le monde - Disponible le 9 octobre en librairie

Pierre Karleskind, député européen, au port de Brest le 2 octobre 2020

mercredi 7 octobre 2020

De gauche à droite: M. Karleskind, Chapalain, Cagnard et Le Mouillour[1] devant «InvaSave»

 

Une rencontre a été organisée le 2 octobre dernier entre Pierre Karleskind, député européen, les représentants du port de Brest (CCIMBO et Région Bretagne), les entreprises Damen et Blue Water Shipping sur les défis du nouveau programme « Green Deal » de la Commission européenne.

Ce programme fixe des objectifs environnementaux ambitieux notamment pour le transport maritime. Les ports de Brest-Roscoff sont depuis longtemps engagés dans une politique de croissance durable que le Green Deal doit permettre de renforcer. Les  actions engagées et à engager dans les ports de Brest-Roscoff ont été discutées ainsi que les conditions de leurs réalisations.

Un point particulier a porté sur le projet de coopération interrégionale «Blue Ports»[2], coordonné par la CCIMBO. Ce projet est un exemple d’engagement des ports de l’Atlantique pour la protection de l’environnement marin. Depuis 2017, les 24 partenaires ont étudié avec le support d’un réseau d’intérêt (170 organisations) les moyens d’améliorer la gestion des effluents des navires[3], et la gestion de l’environnement marin. Des améliorations techniques,  économiques et règlementaires ont été identifiées et testées dans des ports partenaires. Ainsi le système portuaire « InvaSave » de traitement des eaux de ballast, développé par Damen Green, sera testé à Brest, après l’avoir été dans les ports de Las Palmas, Lisbonne, Setubal et Gijon ([4]).

En conclusion de ces résultats, des recommandations seront soumises au Parlement européen et à l’OMI. Une session de travail avec le groupe interparlementaire « searica », dédié aux questions maritimes, est prévu le 10 décembre pour échanger sur ces résultats et les suites envisagées.

 

[1] Respectivement député européen, président, vice-président de la commission équipements et directeur général de la CCI métropolitaine Bretagne Ouest

[2] https://www.atlanticblueports.com

[3] le rejet en mer de ces effluents est encore actuellement une source importante de pollution marine

[4] Seul système portuaire certifié à ce jour par l’Organisation Maritime Internationale (OMI)

 

 

 

 

 

La CCI Métropolitaine Bretagne Ouest vous propose la revue Vigie Mer n°138

vendredi 11 septembre 2020

La CCI Métropolitaine Bretagne Ouest vous propose la lecture de Vigie Mer, revue de presse économique, bi-mensuelle, sur les activités liées à la mer en Bretagne : sécurité et sûreté maritimes, naval et nautisme, ressources énergétiques marines, ressources biologiques marines, biotechnologies marines, environnement et aménagement du littoral, ports, infrastructures et transports maritimes.

 Pour lire Vigie Mer N°138, du 16 au 31 août 2020 : https://www.bretagne-ouest.cci.bzh/economie-et-territoires/revues-de-presse/vigie-mer

Carénage du bateau-porte de la forme 3

mardi 8 septembre 2020

Carénage du bateau-porte de la forme 3 

Pour la première fois depuis sa mise en service, le bateau-porte de la forme de radoub n° 3 du port de commerce de Brest a fait l’objet d’un arrêt technique, avec Damen Shiprepair Brest

Une opération exceptionnelle

Voir les 2 vidéos : https://cutt.ly/ufm9rf7 et https://cutt.ly/kfm3fnR

L'Union des Ports de France soutient la fête de la mer et des littoraux

lundi 13 juillet 2020

L’Union des Ports de France fera un don à la SNSM à l’occasion de la Fête de la Mer et des Littoraux qui se déroulera le week-end du 17, 18 et 19 juillet 2020, sur l’ensemble des littoraux de l’Hexagone et d’Outre-mer.

Lire le communiqué de presse de l’UPF  via le lien suivant

 

 

8ème OPEN DE L’INTERNATIONAL on line

jeudi 25 juin 2020

8ème OPEN DE L’INTERNATIONAL on line

(6 juillet 2020)

La journée des entrepreneurs bretons qui osent le monde !

Programme et inscription ici :

https://opendelinternational.com/

Un chantier de rénovation hors norme

vendredi 22 mai 2020

La CCI métropolitaine Bretagne ouest a engagé, dimanche 17 mai, un chantier hors normes de rénovation  du bateau-porte de la forme de radoub n°3 du port de Brest.  Ce chantier d'une durée de deux mois représente un budget de plus de 2 millions d'euros.

La forme de radoub n°3 du port de Brest a été mise en service à la fin des années 70. Le Bellamya, le Pierre Guillaumat et le Prairial ont été les premiers navires accueillis, des monstres de 414 mètres de long, 63 mètres de large et 550 0000 tonnes de port en lourd, construits par les Chantiers de l'Atlantique à Saint-Nazaire. Le plus grand navire accueilli ensuite est le Ti Europe (380 mètres de long, 68 mètres de large pour 24,50 mètres de tirant d'eau), en mai 2013. Construit en 2002 en Corée du Sud, il s’agit du plus grand pétrolier à double coque du monde actuellement en service.

 

Les grands paquebots fréquentent également la réparation navale du port de Brest depuis 2015. La première grande unité accueillie a été le Norwegian Epic. Elle a mobilisé 5 000 personnes pendant cinq semaines à Brest pour lui refaire une beauté. Le challenge était de taille pour ce navire de croisière sorti en 2010 des chantiers STX de Saint-Nazaire, d'une longueur de 330 mètres et d’une capacité d'accueil de près de 7 000 personnes. 

 

Rester concurrentiel                                                                                                                                            

L’activité de réparation navale du port de Brest est également reconnue pour sa compétence d’intervention sur les cuves de méthaniers et les équipements spécifiques aux shuttle tankers.

Ainsi, la réparation navale demeure une activité emblématique du port de Brest, qui entend plus que jamais poursuivre son positionnement sur le marché mondial de la réparation et du refit de grand navires/engins spécialisés tels que les paquebots, les engins offshore (pipelay vessels, semi sub vessels…). La crise sanitaire est venu perturber et suspendre l'activité de réparation navale, rendant impossible l’accueil de deux paquebots géants en avril dernier. Les travaux de rénovation porté sur la forme de radoub n°3 marquera la reprise d'activité au chantier naval brestois.

 

 

 

 

Un chantier hors normes                                                                                                                                          

Ces travaux hors normes débutés dimanche 17 mai au matin portent sur le carénage du bateau-porte de la forme de radoub n°3. Ce dernier a été construit sur place en béton précontraint et n’a pas été déplacé du site depuis plus de 40 ans. Il s’agit donc d’une première pour cet équipement très dimensionné qui n’est pas un navire à proprement parler, mais dont la manœuvre va néanmoins s’opérer comme tel pour rejoindre la forme n°2, là où il passera aux mains du chantier naval.

 

Deux mois de travaux                                                                                                                                         

L’ensemble de l’intervention représente un coût de plus de 2 millions d'euros, dont l’amené puis le retour qui représentent deux opérations onéreuses du fait de leurs exigences opérationnelles et assurantielles. Les travaux en chantier seront réalisés à Brest par la société Damen et portent principalement sur le traitement de protection des bétons et aciers de précontraintes (coatings), essentiels au maintien de la structure et à la garantie de longévité du bateau porte, le changement des bois d’accostage, le traitement anticorrosion des structures acier, la réfection des joints d’étanchéité…

 

La durée du chantier est estimée à 60 jours, sous réserve des conditions de marée. Le retour du bateau porte à son emplacement et l’opérationnalité pleine de la forme n°3 sont prévus fin juillet 2020.

Eco-pâturage au port de Brest

mardi 28 avril 2020

 

Dans le cadre de sa politique environnementale, la CCIMBO-Port de Brest gère, depuis 2019, une partie des espaces verts du terminal multi-vracs par éco-pâturage via un contrat signé avec un prestataire http://lestontonstondeurs.fr/

Un troupeau mixte de chèvres et de moutons est présent à l’année sur une surface d’environ 16 000 m².

Les moutons permettent de maintenir une végétation rase et les chèvres, en consommant certaines plantes, permettent aux espèces végétales locales de se réimplanter.

Le troupeau est constitué actuellement de 12 chèvres et 10 moutons auxquels s’ajoutent deux agneaux nés sur site courant avril.

Covid-19 Nous nous engageons pour vous !

jeudi 23 avril 2020

Cette crise sanitaire sans précédent nous affecte tous. Nous continuons à nous engager pour que l'activité portuaire continue !

Retrouvez tous les détails de nos engagement ici : 

Un nouveau trafic au départ du port de Brest

vendredi 3 avril 2020

La société Les Recycleurs Bretons vient d'expédier au départ de Brest un premier navire chargé de 2 000 tonnes de broyats de bois et de 2 000 tonnes de CSR (combustibles solides de récupération).  Le CSR est un combustible de substitution préparé à partir des déchets non dangereux et destinés à être valorisés énergétiquement dans une centrale de cogénération à Stockholm en Suède.

 Ces matériaux sont produits dans la région brestoise à partir de déchets (encombrants de déchetteries, déchets d’équipements et d’ameublements et déchets d’activités économiques) qui subissent une transformation avec des machines de haute technologie avant d'être livrés sur le port sous la forme de balles.

 Le CSR présente de nombreux avantages, économique par le process industriel mis en oeuvre, réglementaire en réduisant le stockage des déchets en centre d’enfouissement  ou environnemental par la limitation de l’utilisation d’énergie fossile et la préservation des ressources en proposant des matières premières issues du recyclage (papier, cartons, bois, métaux ferreux et non ferreux).

 La société Les Recycleurs Bretons annonce un objectif de 20 à 25 000 tonnes expédiées au départ du port de Brest  en 2020. 

[Covid-19] Point de situation sur la poursuite des activités de la CCIMBO

mardi 24 mars 2020

[Covid-19]

Face à l’épidémie de Covid-19, la CCI métropolitaine Bretagne ouest (CCIMBO) en Finistère reste pleinement mobilisée pour assurer une continuité de ses activités, dans un contexte de crise sanitaire sans précédent. Point sur la situation ce mardi 24 mars.

• Les équipements :

• Ports de commerce de Brest et Roscoff : dans cette période difficile, les ports de commerce de Brest et de Roscoff sont pleinement engagés aux côtés de leurs clients pour sécuriser les flux de marchandises. Les services portuaires assurent aussi la bonne prise en charge des escales de navires (capitainerie, lamanage, pilotage, remorquage, services aux navires, manutention, systèmes d'information, sûreté).

• Ports de pêche de Cornouaille (Douarnenez, Audierne, St Guénolé Penmarch, Le Guilvinec, Loctudy, Concarneau) : continuité d’activité avec des ventes en criée pour la pêche côtière.

• Ports de pêche de Brest et Roscoff : suspension des ventes faute de produits d’apports mais l’accueil téléphonique et la correspondance par courriers électroniques sont assurés. Les criées sont maintenues en condition opérationnelle, en capacité de reprendre les ventes dès retour à la normale.

• Réparation navale en Cornouaille (Concarneau, Douarnenez, Le Guilvinec) : le slipway de Douarnenez a suspendu son activité, l’élévateur du Guilvinec a peu de mouvements prévus et les engins de carénage de Concarneau sont arrêtés à date.

• Aéroport Brest Bretagne (géré par la société ABO, Aéroports de Bretagne ouest, dans laquelle la CCIMBO est majoritaire) : le trafic de vols commerciaux est suspendu à compter de demain et jusqu’à nouvel ordre. La piste reste ouverte (notamment pour les vols sanitaires).

•  Aéroport Quimper Bretagne (géré par la société ADC, aéroport de Cornouaille, filiale de la société ABO) : suspension de vols commerciaux mais la piste reste ouverte pour les vols sanitaires notamment.

• Aéroport de Morlaix (gestion directe par la CCIMBO) : la continuité des activités est assurée.

• CRT Morlaix (centre de ressources technologiques) : la continuité des activités est assurée.

• Antenne de Carhaix : fermée (s’adresser à l’hôtel consulaire à Morlaix).

• Galerie de visite de la criée de Roscoff : fermée au public jusqu'à nouvel ordre. L'équipe reste joignable par mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

• Château du Taureau : fermé au public jusqu'à nouvel ordre. L'équipe reste joignable par téléphone au 02 98 62 29 73 et par mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

• Les trois hôtels consulaires (Brest, 1 place du 19e RI ; Morlaix, proximité Aéroport ; Quimper, 145 avenue de Kéradennec) ne sont opérationnels que pour assurer le traitement des demandes des entreprises, notamment les formalités (CFE) et les formalités à l’international et assurer l’accueil téléphonique et messages mails.

• Nombre de formalités traitées du 17 au 23 mars (depuis le confinement) par les trois délégations : plus de 340 à hier soir (dossiers CFE, formalités internationales...).

• Un numéro vert :
La CCIMBO a mis en place un numéro vert 0800 74 09 29, à disposition de ses ressortissants du Finistère, qui fonctionne comme une cellule d’information et d’accompagnement des entreprises sur les différentes aides en raison du COVID-19.

Rappel : Le lien avec la CCIMBO et les délégations se fait en priorité par téléphone ou par mail auprès des contacts suivants :

Brest : T. 02 98 00 38 00. Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Morlaix : T. 02 98 62 39 39. Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Quimper : T. 02 98 98 29 29. Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

En cas de nécessité impérieuse (formalités...), le lien peut se faire par dépôt de documents sans contact physique avec les agents consulaires. Le dépôt est précédé d’un coup de fil qui permet d’organiser la réception du pli. La remise et la reprise du pli se fait à l’entrée de la délégation dans un lieu où il n’y a aucun contact (sas).

• La formation : (rappel)

- Ifac Campus des métiers, à Guipavas : fermeture complète jusqu’à nouvel ordre. Les Mercredis de l’apprentissage comme toutes les activités ayant lieu sur le Campus sont donc annulés : concours, ateliers professionnels, location de salles... Pour toutes demandes, contact exclusivement par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..
Suivre l’actualité sur www.ifac-brest.fr ou sur les réseaux sociaux.

- La formation professionnelle continue : fermeture au public des centres de formation jusqu’au 15 avril 2020 mais l’accueil téléphonique est maintenu via le numéro de téléphone 02 98 98 29 88 ou en contactant votre centre de formation habituel :

. Ciel Bretagne au Relecq-Kerhuon :
T. 02 98 30 45 78.
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

. Ecole de Français Ciel Bretagne au Relecq-Kerhuon :
T. 02 98 30 45 75.
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

. Cefortech à Brest :
T. 02 98 44 52 58.
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

. Morlaix Formations :
Tertiaire Informatique Métiers T. 02 98 62 39 29.
Techniques : T. 02 98 62 39 31
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

. Thalea Formations à Morlaix :
T. 02 98 62 39 27
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

. Irtec à Quimper :
T. 02 98 90 05 83.
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

. CFTMI - CEL à Quimper :
T. 02 98 98 29 78.
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

. EMBA business school à Quimper :
T. 02 98 10 16 16.
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Contacts presse :

Blandine Kermarec, responsable de la Communication marketing CCIMBO Brest et Morlaix.
Tél. 02 98 00 38 54 – M. 06 61 35 83 45 – Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Yann Duclos, responsable du service Communication CCIMBO Quimper.
Tél. 02 98 98 29 94 – M. 06 48 97 79 17 – Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

A propos de la CCI métropolitaine Bretagne ouest (CCIMBO)

La CCIMBO est un établissement public administratif de l’Etat (siège à Brest et trois délégations : Brest, Morlaix, Quimper). Ses missions : représenter les intérêts de ses 33 000 entreprises finistériennes du commerce, du tourisme, de l’industrie et des services auprès des pouvoirs publics ; informer, accompagner les entreprises à chaque étape de leur développement (création – transmission, formalités, animation de pépinières d’entreprises, de réseaux...) ; observer, analyser, réaliser des études et mener un travail de prospective au service de tous les acteurs des territoires (Etat, collectivités, entreprises, écoles et université,...) ; assurer la formation professionnelle et la diplomation aux différentes étapes de la vie pour les dirigeants, les salariés, les jeunes et les demandeurs d’emploi ; gérer de grands équipements publics tels que les ports (tous en gestion directe sauf une gestion majoritaire pour la criée de Brest ) et les aéroports (en gestion directe à Morlaix et majoritaire à Brest et à Quimper dans le cadre de sociétés).

La CCIMBO contribue à hauteur de 2,2% - soit 15 milliards sur un total de 684 milliards d’euros – à la valeur du territoire du Finistère (source : étude du cabinet Goodwill – 2017).1, place du 19e R.I – BP 92028 – 29220 Brest cedex 2 – T. 02 98 00 38 00 – F. 02 98 00 39 02 - www.bretagne-ouest.cci.bzh

Suivez-nous sur Logo de twitter Logo LinkedIn Logo de Facebook Logo Youtube logo-bretagne-economique

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.